Pour ses 80 ans, Brigitte Bardot souhaite que cesse l'hippophagie et l'abattage rituel halal et casher sans étourdissement préalable.

Cela fait près de 50 ans que Brigitte Bardot milite pour la protection animale. Aujourd’hui, à la veille de ses 80 ans, elle s’adresse au président Hollande pour que cessent certaines pratiques dont la consommation de viande chevaline et l’abattage rituel halal et casher.

Cette information ne passera pas inaperçue : Brigitte Bardot fêtera ses 80 ans le 28 septembre 2014. L’unique cadeau qu’elle souhaite obtenir, c’est la réalisation de ses « dernières volontés », exprimées dans une lettre publiée sur le site de sa fondation et relayées un peu partout dans les journaux français. Son souhait : interdire la consommation de viande de cheval et l’abattage rituel halal et casher.

Abattage rituel halal et casher : une application plus stricte de la loi

Pour parvenir à ses fins, Brigitte Bardot souhaiterait que les élus de la République Française proposent une loi visant à changer le statut du cheval actuel (animal de rente) à celui d’animal de compagnie. Une telle loi permettrait aux chevaux d’éviter l’abattoir mais provoquerait la faillite de toutes les boucheries chevalines.

Dans sa lettre, elle explique également qu’il faudrait appliquer de manière plus rigoureuse la loi sur l’étourdissement animal. Actuellement, de nombreux abattoirs bénéficient de dérogations permettant l’abattage rituel halal et casher sans étourdissement préalable. Il est donc fort à parier que les lobbys de l’agroalimentaire se dresseront comme un seul homme face à cette fronde anti-étourdissement. Pour rappel, de nombreux pays européens s’opposent à l’abattage rituel halal et casher sans étourdissement. C’est le cas par exemple de la Norvège, de la Suisse, de la Pologne ou encore du Danemark et de l’Autriche.

« Voici les deux évolutions indispensables à notre époque que je demande aux gouvernements successifs depuis 30 ans. Il serait juste de me les accorder après tant d’années de suppliques et d’attente. Si je ne les obtiens pas, j’en conclurai que j’ai raté ma vie », conclue-t-elle.

Source : ici

Yassine Bannani

Laisser un commentaire