Et si on boycottait l’élection présidentielle ?