Humour douteux.Non, la blague de Macron sur les kwassa-kwassa n’est pas qu’une « maladresse »