Contactez-nous

Société

« Black Panthers » : accusé de racisme, Google plaide une erreur technique

Pendant quelques heures sur la toile, le titre du film Black Panthers a été remplacé par « La planète des singes : suprématie ». Google évoque un problème technique. 

Publié

le

Ce week-end, des internautes cherchant une salle de cinéma projetant le nouveau blockbuster Black Panthers réalisé par Ryan Coogler ont été surpris.

Alors que le film doit sortir mercredi prochain en France, le titre n’était pas le même sur le site Allociné et à la place apparaissait « La Planète des signes : suprématie ».

Un titre plutôt mal intentionné, vu le casting majoritairement afro-américain du film. 

Le site senscritique.com est également concerné puisque un champ de la fiche du film a été remplacé par Les Dix Petits Nègres.

La même nuit de samedi à dimanche, la fiche Wikipédia du film a également été modifié de façon malveillante avec le titre les Dix Petits Nègres, avant qu’il ne soit corrigé par un internaute une vingtaine de minutes plus tard. 

Ces détournements racistes ont interpellé les internautes, qui ont demandé des explications à Allociné. « Ce problème est totalement indépendant de notre volonté », a affirmé le site sur Twitter. « C’est la reprise du contenu d’AlloCiné par Google qui pose problème. Nos équipes travaillent actuellement sur le sujet pour en couper l’accès. »

Chez Google France, on invoque « une erreur technique » et un problème d’association entre titres et affiches des films. 

Mais ces modifications font penser à une attaque ciblée de la part d’internautes contre ce film qui met en avant un super héros noir. Une pratique qui s’appelle le Google Bombing et qui consiste à publier de façon massive des commentaires sur les réseaux sociaux et les sites en associant l’expression que l’on veut que Google adopte et fasse remonter dans les premiers résultats. 

Aux Etats-Unis, le film a d’ailleurs été victime d’un groupe d’internautes liés à la mouvance nationaliste et suprémaciste. Le groupe avait annoncé sur Facebook son intention de faire baisser la note du film en l’inondant de commentaires négatifs sur Rotten Tomatoes, un site américain de cinéma réputé. Ce à quoi le site a répondu qu’il ne tolérerait pas un tel agissement. Facebook avait alors désactivé le compte du groupe.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité