Bilal est un nouveau film qui vient enrichir l'historique du cinéma halal. Il retrace la vie du compagnon du Prophète et du premier muezzin.

Après la mode halal des Mipsterz et le country halal, avec le chanteur musulman Kareem Salama, la communauté musulmane a eu droit à une version halal de l’humour sur les petits écrans. Aujourd’hui, c’est au tour du cinéma de se mettre au halal. Bilal, un film d’animation 3D, qui retrace la vie du compagnon de notre Prophète (saws), voit le jour.

Bilal: du cinéma halal dans les salles

Cette oeuvre du cinéma halal est pensée par le groupe Barajoun, basé à Dubaï. Il s’agit d’un long métrage d’animation 3D, qui relate l’histoire du compagnon du Messager d’Allah et du premier muezzin en islam. La bande d’annonce de ce film a été dévoilée le 22 février 2015 et visionnée plus de 880 000 fois. Ayman Jamal, le directeur du groupe Barajoun, a précisé que cette oeuvre du cinéma halal est une première en Emirats Arabes Unis. L’objectif de ce projet est de mettre en lumière Bilal, le « super héros de la vraie vie »

L’équipe du studio Barajoun, spécialisée dans l’animation 3D, s’est penchée sur ce projet pendant huit ans. « On a rassemblé 80 professionnels de l’animation venant des quatre coins du monde pour travailler avec nous sur ce projet. On parle de professionnels qui ont notamment travaillé sur des films comme 300, Shrek ou encore Le seigneur des anneaux. », explique le directeur du groupe.
L’acteur américain Adewale Akinnuoye-Agbaje a été choisi pour prêter sa voix à Bilal. Faisant part de son enthousiasme pour le cinéma halal, l’acteur a déclaré: «Raconter ces histoires d’une culture si diversifiée donne un modèle à suivre réaliste à la jeunesse d’aujourd’hui». Le film commence à se faire connaître sur les réseaux sociaux, et à susciter l’intérêt des curieux.

Source (ici)

Salma Ben Taïeb

Laisser un commentaire