Cinq mois après avoir été très critiqué pour son « Dossier tabou » sur l’Islam, Bernard de La Villardière ne regrette rien. Il envisage même de reparler de ce sujet très prochainement.

En septembre dernier, M6 lançait un nouveau magazine présenté par Bernard de La Villardière. Dans le premier numéro de « Dossier tabou », il était question d’Islam. Le sujet préféré du journaliste. Près de cinq mois plus tard, celui qui est également producteur de ses émissions répond à une interview qui concerne ce programme qui avait tant fait scandale. Loin de regretter la façon dont il avait orienté ses sujets, Bernard de La Villardière explique qu’il va bientôt réaliser un numéro de « Dossier tabou » consacré aux banlieues et aux zones de non-droit. Interrogé sur son militantisme — sous-entendu son obsession pour les banlieues et l’Islam —, Bernard de La Villardière affirme : « Je suis militant parce que j’ai toujours été amoureux des droits de l’Homme, de la dignité des hommes et de la femme. » Accusé d’islamophobie après son « Dossier tabou », le journaliste s’en défend. La raison ? Bernard de La Villardière ne « peut même pas compter » le nombre de musulmans qu’il a rencontrés en travaillant sur « Enquête Exclusive. » Un argument encore plus efficace que celui d’avoir un ami musulman, non ? Enfin, dernière information importante : malgré toutes les critiques contre son émission sur l’Islam, le journaliste compte bien remettre le couvert. « Il n’est pas impossible qu’on fasse un deuxième numéro ou qu’on rediffuse cette émission et que l’on fasse un droit de suite. On a encore quelques billes », prévient le producteur. On en frétille d’impatience !

Laisser un commentaire