Contactez-nous

Politique

Beauvau prône une « politique de reconquête » de l’Islam dans les quartiers

Le secrétaire auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez, affirme qu’il veut reconquérir l’Islam dans les quartiers. Cinq lieux de culte ont été fermés et des imams expulsés, a-t-il affirmé.

Publié

le

Est-ce une façon d’adoucir les propos de Gérard Collomb, lâchés avant son départ de la place Beauvau ? Ou Laurent Nuñez et Christophe Castaner ont-il décidé de la jouer « Good cop/bad cop » ? Lors de sa démission, Collomb avait assuré que les gens dans les quartiers vivaient « face à face » et craignait pour la République. Le tout nouveau ministre de l’Intérieur avait confirmé l’alarmisme de son prédécesseur en affirmant : « Partout où l’on voit que la République recule, il faut agir. Reconquérir mètre carré par mètre carré la souveraineté républicaine. Ce sera un combat. »

Des propos que la place Beauvau semble vouloir nuancer. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez a affirmé ne pas avoir « ce sentiment » que la situation se dégrade. « J’ai beaucoup travaillé en Seine-Saint-Denis, j’ai beaucoup travaillé à Paris, j’ai beaucoup travaillé à Marseille dans beaucoup de quartiers, j’y vois là, dans ces quartiers, une force et une énergie énorme » a indiqué l’ancien patron de la DGSI.

Loin des discours négatif, Nuñez a assuré voir « une énergie républicaine des gens qui vivent dans ces territoires pollués par une minorité de trafiquants de stup, d’auteurs de violences, des pratiques communautaires. » Et lorsqu’il s’agit des musulmans, le secrétaire d’Etat n’hésite pas à évoquer cette « politique de reconquête républicaine » avancée par Castaner. « L’Islam dans les quartiers, nous avons aussi une politique de reconquête, cinq lieux de culte ont été fermés, des imams ont été expulsés et nous continuons à suivre les individus radicalisés », a indiqué Nuñez.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope