Barack Obama a été accusé d'islamophilie par les républicains suite à son hommage au musulman Lassana Bathily (attentat Charlie Hebdo)

« Un discours, un hommage et une rencontre » auront suffi pour enflammer les débats et les accusations d’islamophilie à l’encontre du président américain Barack Obama. Ses dernières déclarations n’étaient pas au goût de la frange la plus conservatrice de ses adversaires républicains. 

Obama : « l’idée selon laquelle l’Occident est en guerre avec l’islam est un horrible mensonge »

Lors d’un sommet à Washington et devant une soixantaine de pays, Obama a opté pour un discours qui dénonce les « mensonges » mis en avant par diverses organisations terroristes et selon lesquels les pays occidentaux seraient en guerre contre l’islam. « L’idée selon laquelle l’Occident est en guerre avec l’islam est un horrible mensonge », explique-t-il.  Dans ce même sommet, le président américain a rendu hommage à Lassana Bathily. Il s’agit du jeune musulman qui a aidé plusieurs clients à se cacher lors de la prise d’otages du supermarché cacherdurant l’attentat de Charlie Hebdo« Le monde sait que des juifs ont été attaqués dans un supermarché casher à Paris. Nous devons nous souvenir de l’employé de ce supermarché, un musulman, qui a caché des clients juifs et leur a sauvé la vie », affirme-t-il.

Toujours avec le même ton, Obama a rappelé  lors d’un « petit-déjeuner » politico-religieux, les croisades chrétiennes et les « heures sombres » du christianisme. « Souvenez-vous des croisades et de l’Inquisition, ces gens qui commettaient de terribles choses au nom du Christ. Dans notre propre pays, l’esclavage a été trop souvent justifié au nom du Christ. » Ainsi tous les motifs sont là pour que les adversaires d’Obama l’accusent de nouveau d’islamophilie et d’une empathie particulière pour l’islam.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire