En créant un partenariat avec la Malaisie, l'axe russe pourrait bien devenir un axe d'avenir. Le pays veut être un acteur majeur du halal.

En annonçant sa volonté de proposer à ses citoyens des produits réellement halal, la Russie avance à pas de géant sur ce marché. L’axe russe pourrait bien être un axe d’avenir.

Alors que l’agroalimentaire français peine à se passer du marché russe, qui a mis de nombreux produits hexagonaux sur se liste d’embargo, la France pourrait largement viser de nouveaux marchés, notamment en se focalisant sur ceux du halal. Malheureusement, le débat récurrent sur ce thème – en vue de la campagne présidentielle de 2017 – empêche le secteur agroalimentaire de se développer pleinement sur ces marchés, de peur de heurter un futur électeur mal informé. Et pendant ce temps, les Russes avancent à pas de géant…

Importer des produits estampillés halal

Car le halal en Russie ne représente pas la majorité des citoyens du pays : les musulmans sont un peu plus de 16 millions et ne représentent que 11,7 % de la population. Mais depuis plusieurs années, le halal attire dans cette partie du monde. Si bien que près des deux tiers des clients de boutiques halal en Russie seraient des laïcs. Surtout, le halal attire les Russes, car il représente un marché grandissant. Après avoir annoncé l’exportation de ses poulets vers le Moyen-Orient, la Russie espère maintenant lier un partenariat commercial avec la Malaisie.

Le pays veut en effet rendre plus halal ses produits à destination de la communauté musulmane. Linar Yakupov, le président de l’Association qui fédère les régions de Russie, a affirmé avoir « hâte de travailler en partenariat avec des entreprises malaisiennes et les professionnels qui évoluent dans l’industrie du halal. » Linar Yakupov explique vouloir « mettre en place des centres de production et de distribution en Russie. » Et d’ajouter : « La demande de la communauté musulmane ainsi que de la population non musulmane est considérable, ce qui nous incite à établir sans tarder une collaboration avec la Malaise pour importer les produits dûment authentifiés halal. »

La Malaisie est la bienvenue en Russie pour nouer des partenariats « Halal » fructueux (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire