« Il a été décidé (…) de rouvrir progressivement les mosquées sur l’ensemble du territoire national » à compter du 15 juillet « en prenant en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire », indique le ministère dans un communiqué.

« Les mosquées demeureront fermées pour la prière du vendredi » et la date de leur réouverture ce jour-là sera annoncée ultérieurement, a-t-il ajouté.

Les fidèles devront porter un masque, utiliser leur propre tapis de prière, maintenir une distance d’environ 1,5 mètre avec les autres et éviter « rassemblements » et « poignées de main », précise-t-il.

Des « commissions locales » s’assureront du respect des mesures à l’entrée des mosquées.

Les lieux de culte avaient fermé mi-mars avec l’instauration de l’état d’urgence sanitaire et la mise en place de larges restrictions pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Début juin, le royaume avait commencé à assouplir ces mesures et fin juin, il avait accéléré son déconfinement avec la réouverture des cafés, restaurants, hôtels et salles de sport ainsi que la reprise du tourisme intérieur et des déplacements interurbains.

L’état d’urgence sanitaire reste cependant en vigueur jusqu’au 10 juillet, le port du masque obligatoire et les frontières fermées « jusqu’à nouvel ordre ».

Quelque 14.500 cas de contamination, dont 239 décès, ont été officiellement détectés dans le royaume, qui compte 35 millions d’habitants.