Contactez-nous

International

Attaques contre des pétroliers : la tension monte dans le Golfe

Les Emirats arabes unis ont dénoncé vendredi une « dangereuse escalade », après les attaques jeudi contre deux pétroliers en mer d’Oman, un incident qui fait craindre un nouvel embrasement dans le Golfe.

Publié

le

« L’attaque contre des pétroliers en mer d’Oman est un développement inquiétant et une escalade dangereuse », a dit le ministre d’Etat aux Affaires étrangères Anwar Gargash sur Twitter.

Le numéro deux de la diplomatie émiratie a également condamné la nouvelle attaque contre l’aéroport d’Abha dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, par des drones rebelles yéménites, la deuxième en deux jours.

Ces développements doivent « inciter la communauté internationale à agir pour préserver la paix et la stabilité dans la région », a ajouté le ministre.

Selon lui, « la responsabilité d’éviter l’escalade de la tension est collective ».

Deux pétroliers, un norvégien et un japonais, ont été la cible jeudi d’une attaque d’origine indéterminée en mer d’Oman, en plein Golfe, une région déjà sous tension du fait de la crise entre les Etats-Unis et l’Iran.

Ces attaques sont survenues quasiment un mois après des « actes de sabotage » contre quatre navires, dont trois pétroliers au port de Fujairah, au large des Emirats arabes unis.

Les Etats-Unis ont accusé sans détour l’Iran d’en être « responsable » mais Téhéran a nié.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une