Contactez-nous

International

Arabie Saoudite : « MBS » fait un pas de plus vers Israël

Lors d’une interview donnée à un journal américain, le prince héritier d’Arabie Saoudite a estimé que « les Israéliens ont droit à leur propre terre ». Les relations entre les deux pays se réchauffent.

Publié

le

La normalisation des relations entre le royaume saoudien et Israël n’est pas encore au menu du roi. Mais en déclarant au journal The Atlantic que « les Israéliens ont droit à leur propre terre » lors de son voyage aux Etats-Unis, le prince héritier Mohammed Ben Salman a fait un pas de plus en direction de l’Etat hébreu. Une phrase qui montre ce que seront les relations israélo-saoudiennes dans les décennies à venir.

En effet, depuis plusieurs mois, l’Arabie Saoudite a adressé à l’Etat hébreu des messages positifs. Des gestes d’ouverture qui sont allés d’une convocation de Mahmoud Abbas pour lui présenter un accord de paix non négociable à l’annonce par la Ligue Arabe du classement du Hezbollah comme parti terroriste.

Reste désormais à savoir jusqu’où peut aller « MBS ». Officiellement, le prince héritier veut « obtenir un accord de paix pour garantir la stabilité de chacun et entretenir des relations normales. » Autrement dit, une fois l’accord signé, l’Arabie Saoudite pourrait bien normaliser ses relations avec Israël. Le futur roi oublie cependant de dire ce qu’il entend par ses déclarations. Selon les fuites, l’accord de paix présenté par le prince héritier à Abbas n’était pas conforme aux résolutions de l’ONU et semblait en défaveur des Palestiniens.

Services secrets saoudiens et israéliens se rapprochent

Le royaume wahhabite est-il donc en train de lâcher la Palestine ? Les relations de « MBS » avec l’administration Trump laissent présager le pire : le prince héritier a d’ailleurs indiqué qu’il « partageait beaucoup d’intérêts avec Israël. » Il englobe dans cette convergence d’intérêts les pays du Conseil de coopération du Golfe.

Ce rapprochement entre Saoudiens et Israéliens est surtout l’occasion pour les deux pays d’unir leurs forces contre l’ennemi commun : l’Iran. Israël voit en ce dernier un ennemi de plus en plus dangereux notamment à cause du conflit syrien. L’Iran est également un point de divergence entre l’Arabie Saoudite et le Qatar.

En attendant de voir ce que l’avenir réserves, les relations entre Israël et le royaume saoudien se sont bel et bien réchauffées : Riyad a, pour la première fois, autorisé un vol israélien dans son ciel et, selon Le Figaro, des échanges entre responsables des renseignements israéliens et saoudiens seraient actuellement en cours. « MBS » a beau nuancer ses propos sur Israël en rappelant son attachement à la mosquée de Jérusalem, nul doute que l’avenir entre le royaume et l’Etat hébreu s’éclaircit de jour en jour.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope