Contactez-nous

Économie

Aquarius et migrants : quand Benetton surfe sur la misère humaine

La marque Benetton a lancé une campagne avec des photos de sauvetages de migrants en Méditerranée. Une initiative dénoncée par l’ONG SOS Méditerranée.

Publié

le

Les vies des migrants valent bien 180 millions d’euros. Le groupe italien d’habillement Benetton est en perdition, accusant une perte colossale en 2017. Alors, rien de mieux qu’une publicité choc pour relancer ses ventes. Après avoir été à contre-courant sur les thèmes du sida, du racisme ou encore de la religion, Benetton publie cette fois une publicité montrant une photographie de migrants. Sauf que cette fois, cela ne passe pas vraiment.

Notamment auprès des ONG. Car sur une des pubs de Benetton, on voit une opération de sauvetage de migrants par l’Aquarius. Sur le cliché : des personnes venant de traverser la Méditerranée habillés de gilets de sauvetage, sans aucun autre commentaire. L’ONG SOS Méditerranée a immédiatement condamné cette affiche et, écrit-elle, « se dissocie entièrement de cette campagne montrant une photographie prise alors que nos équipes portaient secours à des personnes en détresse en mer lors d’une opération menée le 9 juin. »

« Ce n’est pas minable mais dramatique »

Une autre affiche montre des mamans et leurs enfants — floutés. Le tout avec l’habituel logo de la marque de prêt-à-porter : « United colors of Benetton ». Pour SOS Méditerranée, « la dignité des survivants doit être respectée en toutes circonstances. La tragédie humaine qui se déroule en Méditerranée ne doit jamais être utilisée à des fins commerciales. » Légalement, rien de répréhensible : le cliché a été vendu par un photographe. Mais l’ONG « condamne l’initiative personnelle » de l’artiste. Et prévient que « SOS Méditerranée ne donne jamais son accord pour une utilisation à des fins commerciales de ses photographies. »

De son côté, le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a tenu à réagir sur Twitter. « Suis-je le seul à trouver cela minable ? », demande-t-il. Benetton a réussi, sur ce coup publicitaire, à se mettre à dos pro et anti-migrants. Le tout sous couvert de droits humains : « Ce n’est pas minable mais dramatique. Et malheureusement, nous sommes nombreux à ne pas comprendre ce qui se passe. Alors le fait qu’un négationniste comme vous critique cette action me fait réaliser que j’ai raison », a indiqué le Oliviero Toscani, le photographe attitré de Benetton.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope