Pour Angela Merkel, l’Islam « fait partie de l’Allemagne »