Algérie et électronarcose ne font pas bon ménage