Le taux de participation à la présidentielle jeudi en Algérie, enjeu majeur du scrutin, était de 20,43% à 15H00 (14H00 GMT), a indiqué le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie), Mohamed Charfi.

A titre de comparaison, la participation était de 23,25% à 14H00 locales lors de la dernière présidentielle en 2014, où seuls 50,7% des votants s’étaient déplacés.

La plupart des observateurs s’attendent à une forte abstention jeudi, le puissant mouvement (« Hirak ») de contestation populaire qui ébranle l’Algérie depuis février ayant appelé au boycott du scrutin.