Propos racistes, imagerie islamophobe… Alexeï Navalny, opposant politique à Vladimir Poutine et ennemi numéro 1 du Kremlin décédé vendredi, a parfois eu des positionnements idéologiques controversés, notamment au sujet de l’immigration et de certaines minorités, comme le révèle La Dépêche.

La mort de l’opposant politique russe Alexeï Navalny a été annoncée vendredi 16 février par les services pénitentiaires qui le détenaient en Arctique. La cause de son décès, qui a provoqué de vives réactions en Russie et dans le monde entier, reste pour l’instant inconnue. Si les personnalités publiques saluent son courage, l’homme était également connu pour son positionnement politique et idéologique parfois controversé.

Dans un clip pour le Mouvement de libération nationale russe en 2007, Alexeï Navalny, vêtu d’une blouse blanche dans un cabinet de dentiste, s’exprime sur le sujet de l’immigration. Sur la vidéo en question, on peut observer des images de migrants entrecoupées de radios de caries dentaires. Alexeï Navalny prend ensuite la parole de manière incendiaire : « Dans ces cas-là, dit-il face caméra, je recommande une désinfection complète. Tout ce qui se trouve sur notre chemin doit être éliminé par la déportation. »

Concernant les musulmans, Navalny, dans une autre vidéo, compare les Tchétchènes musulmans à des cafards et mine de tirer sur un homme se jetant sur lui, aux cris d' »Allahu Akbar ».

Si son décès pose forcément la question des méthodes russes, celui-ci ne doit pas faire de lui un héros intouchable. De son vivant, l’opposant était bien raciste et islamophobe.