La mosquée dite du Calendal, dans le quartier d’Encagnane à Aix-en-Provence a été fermée ce matin par la police, accompagnée d’un huissier.

A l’aube, une dizaine de fidèles présents pour la prière ont dû quitter les lieux.

Ce lieu de culte, avait été fermé le 31 janvier suite à un arrêté préfectoral pour « menace contre la sécurité ». L’imam était accusé d’y tenir des prêches radicaux appelant à la haine.

« La mosquée était sous le coup d’un arrêté de fermeture, mais elle avait été réoccupée. Il s’agit là d’une procédure d’expulsion d’un lieu occupé de façon illégale. L’intervention s’est faite sans heurt », a fait savoir à 20 Minutes une source policière, confirmant les informations de France Bleu et La Provence.

Le bailleur social Pays d’Aix Habitat, le propriétaire, a enfin pu récupérer le local. Une décision de justice avait autorisé l’expulsion de l’association musulmane mais les fidèles continuaient de fréquenter le lieu de prière jusqu’à ce matin.