Le CFCM et l'UOIF ont statué sur la même date pour le prochain Aïd al-Kébir. La fête du sacrifice se déroulera donc le 12 septembre 2016.

La nuit dernière, l’Union des organisations islamiques de France a annoncé, comme le Conseil français du culte musulman, que l’Aïd al-Adha aurait lieu le 12 septembre prochain.

Ce jeudi 1er septembre, la Cour suprême d’Arabie saoudite a fixé le début du mois de Dhul-Hijjah 1437 au samedi 3 septembre. Très vite, il a été rejoint par le Conseil français du culte musulman (CFCM), puis par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui ont statué sur la date de l’Aïd al-Adha, qui aura donc lieu le 12 septembre prochain. En effet, cette fête, également appelée Aïd al-Kébir, se déroule au dixième jour de ce mois sacré, qui correspond au grand pèlerinage à La Mecque. Le neuvième jour du mois de Dhul-Hijjah, un grand rassemblement a lieu sur le mont Arafat, situé à une vingtaine de kilomètres à l’est de La Mecque. C’est là que le prophète a donné son sermon d’adieu lors du Hajj aux musulmans qui l’accompagnaient.

Le CFCM appelle à la fraternité et à la solidarité

L’Aïd al-Adha est une fête importante. Au lendemain du grand rassemblement du mont Arafat a lieu le sacrifice. Cette célébration dure quatre jours, les trois jours suivant l’Aïd — le tachriq — faisant également partie de la fête. A cette occasion, le CFCM a appelé à la solidarité et à la fraternité. Le Conseil français du culte musulman a également tenu à donner des conseils pratiques aux musulmans français : le CFCM « réitère sa recommandation d’étaler l’abattage sur les trois jours de l’Aïd al-Adha », car la France a une capacités limitées en termes d’abattoirs. Le CFCM répond ainsi par avance aux polémiques qui risquent d’être une nouvelle fois soulevées à l’occasion de cet Aïd al-Adha. Le Conseil rappelle aussi que le « sacrifice par délégation » est autorisé « de façon unanime. »

Mehdi Chaouali

Laisser un commentaire