Agression de Gennevilliers : une manipulation de la fachosphère ?