L'Aga Khan Museum ouvrira ses portes au public le 18 septembre. Un millier d'oeuvre d'art recouvrant 1400 ans d'histoire y seront exposés.

Unique en son genre en Amérique du Nord, le musée entièrement dédié à l’art islamique s’étend sur une superficie de 10 500 mètres carrés. Il regroupe près d’un millier d’œuvres d’art, allant de textes sacrés du Coran datant du 7e et 8e siècles à des pièces de marbre et de bois sculptées.

Il aura fallu 300 millions de dollars canadiens (près de 209.5 millions d’euros) pour faire émerger ce magnifique projet de terre. Cet ensemble constitué d’un musée et d’un centre culturel s’étend sur 10 500 mètres carrés, niché au cœur d’un écrin de verdure s’étalant sur plus de 6,8 hectares.

L’Aga Khan Museum place la culture islamique à l’honneur

L’Aga Khan Museum est le nouveau musée d’art islamique et centre culturel ismaélite qui ouvrira ses portes le 18 septembre 2014 à Toronto, au Canada. La collection exposée regroupe plus d’un millier d’œuvres d’art et recouvre plus de 1400 ans d’histoire. Ces objets présentent un aperçu des réalisations artistiques des civilisations musulmanes, de la péninsule ibérique à la Chine.

Parmi ces objets, on pourra contempler des céramiques, des tapis, des objets en cristal, en ivoire, en pierre ou en bois, ainsi que des illustrations sur papier. Outre ces objets d’une grande finesse, des textes sacrés du Coran datant du 7e et 8e siècles seront exposés. On pourra également contempler une pièce de marbre sculptée en Espagne qui remonte au 10e siècle ainsi qu’une proclamation rédigée en arabe et faite en Chine au 11e siècle.

La plupart de ces chefs d’œuvre proviennent de la collection personnelle du prince Karim Aga Khan. Dans un communiqué officiel, ce dernier espérait que l’Aga Khan Museum allait contribuer à une meilleure compréhension des musulmans dans toute leur diversité religieuse, ethnique et sociale. D’après Henry Kim, le directeur du musée, l’objectif du musée est d’attirer 250 000 visiteurs par an. Source : ici

Salma Ben Taïeb

Laisser un commentaire