Les trois premiers trimestres de l’année laisse transparaître un constat alarmant : les actes islamophobes ont triplé en 2015.

Les trois premiers trimestres de l’année laisse transparaître un constat alarmant : les actes islamophobes ainsi que les menaces ont été trois fois plus nombreux en 2015 qu’en 2014.

C’est un constat fait par l’Observatoire national contre l’islamophobie. Ce dernier a recensé 330 actes et menaces visant les musulmans, alors qu’on n’en comptait « que »110 sur les neuf premiers mois de l’année 2014. Parmi ces actes, les menaces (227) sont les plus nombreuses, alors que les actions (103) qui ont visé les lieux de culte ou des violences contre les musulmans ont elles aussi augmenté.

Des actes en hausse sur internet

Le premier semestre de l’année a été le plus redoutable pour les musulmans. L’effet « Charlie », certainement : les actes islamophobes recensés avaient été quatre fois plus importants que l’année précédente. Or, précise l’Observatoire, dès le mois d’avril, la progression des actes islamophobes s’est arrêtée. Il n’en demeure pas moins que les chiffres de l’islamophobie sont effarants. « L’Observatoire national contre l’islamophobie ne peut que constater et déplorer cette progression constante et inquiétante des actes antimusulmans », peut-on lire dans le communiqué de l’organisation.

L’Observatoire dénonce également la haine déversée sur internet, avec une fachosphère de plus en plus décomplexée. « L’islamophobie, via la cyber-haine, est en forte progression à travers les courriels en chaîne à l’origine d’une propagation de menaces envers les musulmans et l’Islam. Il y a une forte inquiétude devant cette diffusion massive et invisible du slogan de haine et de rejet à l’égard des citoyens français de confession musulmane », écrit l’association, qui dénonce la stigmatisation de l’après-Charlie.

Le nombre d’actes islamophobes a triplé en France en 2015 (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire