Contactez-nous

International

Accusés de racisme, les auteurs des « Simpson » répliquent

La série animée Les Simpson a été accusée de véhiculer des stéréotypes racistes à travers le personnage d’Apu Nahasapeemapetilon. Un épisode inédit répond à la polémique.

Publié

le

Apu Nahasapeemapetilon est l’un des personnages cultes de la série les Simpson, créée en 1989. Sympathique épicier indien avec un accent marqué, végétalien et bouddhiste, ce personnage a également fait l’objet d’un documentaire en novembre dernier. 

Dans celui-ci, intitulé « The Problem with Apu », Hari Kondabolu l’auteur, montre en quoi le personnage de Apu a perpétué certains clichés racistes. Alors qu’il échange avec d’autres acteurs américains d’origine indienne, ceux-ci racontent les moqueries dont ils ont été victimes à l’école à cause de ce personnage. 

Hari Kondabolu, comédien américain né de parents indiens, met en cause également le comédien blanc Hank Azaria, qui prête sa voix au personnage. 

« Apu reflétait la manière dont l’Amérique nous voyait : serviles, sournois, maladroits. Un homme blanc a créé un stéréotype de voix d’Indien, un groupe de scénaristes blancs ont rigolé, et voilà comment est né l’objet de mes tourments durant mon enfance et une insulte vivante à mes parents », explique-t-il dans ce documentaire de 49 minutes. 

Suite à ces critiques, les créateurs de la série ont décidé de réagir. Dans l’épisode 15 de la saison 29, diffusé dimanche aux Etats-Unis et intitulé ‘No Good Read Goes Unpunished’, une courte séquence est consacrée à la polémique. 

Dans celle-ci, Marge décide de lire à sa fille Lisa le livre préféré de son enfance, La Princesse dans le jardin. Elle réalise alors que ce roman est finalement plus raciste que dans ses souvenirs.

« Quelque chose que l’on a applaudi il y a des décennies et qui semblait inoffensif est maintenant politiquement incorrect. Que pouvez-vous y faire? », demande Lisa, alors qu’un portrait d’Apu se trouve sur sa table de chevet avec l’inscription « Ne t’en fais pas ».

Après cet épisode, le réalisateur Hari Kondabolu a réagi sur Twitter, déçu par ce « mea culpa ». 

« Wow. ‘Politiquement incorrect ?’ C’est ce qu’on a pu retenir de mon film et de la discussion qu’il a suscité ? J’aimais vraiment cette série. C’est triste ».

Dans un autre tweet il écrit :  « Dans ‘The Problem with Apu’, j’ai utilisé Apu et Les Simpson pour aborder une problématique plus large et toute la représentation des minorités. La réponse des Simpson ce soir n’est pas une attaque contre moi, mais contre ce que beaucoup d’entre nous considèrent comment un progrès. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité

A la une