Accueil des réfugiés et halal : le gloubi-boulga indigeste