L'abattage rituel sans étourdissement est dénoncé par l’Association britannique des vétérinaires par respect au bien-être animal.

En Grande Bretagne, l’abattage rituel fait toujours débat. Les experts ont constaté une augmentation du nombre d’animaux ayant fait l’objet d’un abattage rituel sans étourdissement. Ceci est dû à plusieurs campagnes qui dénoncent la pratique de l’étourdissement par électronarcose ou autres. A l’origine de ces revendications, on trouve des musulmans qui ont des doutes quant à l’étourdissement. En effet, ils n’ont aucune garantie quant au fait que les animaux puissent être vivants avant l’abattage. 

La polémique de l’abattage rituel sans étourdissement

Selon les experts en Grande Bretagne, le nombre d’animaux ayant fait l’objet d’un abattage rituel sans étourdissement dans les abattoirs halal a augmenté de 60% l’année dernière. En effet, selon la British Veterinary Association, 2.4 millions de moutons et de chèvres ont été égorgés dans les abattoirs halal et cacher sans étourdissement. Au total, ce mode d’abattage a concerné 37% des moutons et des chèvres, 25% de bétail et 16 des volailles. Pour respecter les règles de l’abattage halal, l’animal doit être vivant au moment de l’abattage. En effet, un imam vient de rappeler que le Coran n’interdit pas l’étourdissement. Une telle pratique touche au bien-être animal selon John Blackwell, le président de la British Veterinary Association. D’après cet expert, on peut éviter la souffrance animale engendrée par l’abattage rituel sans étourdissement, en encadrant mieux les abattoirs halal et cacher. Le recours de plus en plus fréquent à l’abattage rituel sans étourdissement s’explique par les campagnes successives menées par des musulmans qui n’ont pas les garanties nécessaires quant au fait que l’étourdissement n’engendre pas la mort de l’animal. C’est que vient de constater Awal Foneini,manager de la certification au sein de Halal Food Authority. De sa part,  la British Veterinary Association a lancé une pétition pour interdire l’abattage rituel sans étourdissement. Cette initiative a pu collecter plus de 100 000 signatures.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire