Céline Pina, membre du PS, a expliqué que porter le voile pouvait s'apparenter à porter le brassard nazi. Une drôle de comparaison qui a choqué et contre laquelle le CCIF va porter plainte.

La socialiste Céline Pina a comparé le port du voile islamique au port du brassard nazi. Une sortie qui a choqué, mais à laquelle le PS n’a pas encore réagi.

L’essayiste Céline Pina, signataire du manifeste du Printemps républicain et auteure de « Silence coupable », a fait une sortie très remarquée sur le foulard islamique. Interrogée par Public Sénat, Céline Pina s’est lancée dans une comparaison hasardeuse entre le voile et le brassard nazi… « Il est insupportable d’entendre aujourd’hui qu’il y a autant de définitions du voile que de femmes qui le portent. Très bien, je vais porter un brassard nazi et je vais expliquer : ‘Pas du tout, c’est une croix qui signifie la destruction, mais moi je le fais dans un cadre tout à fait particulier’ », a déclaré l’essayiste.

Le Collectif contre l’islamophobie en France, choqué par cette comparaison, a demandé « son exclusion immédiate du PS. » En effet, Céline Pina a été conseillère régionale Île-de France jusqu’en décembre 2015 pour le Parti socialiste. Critique depuis plusieurs mois vis-à-vis de l’Observatoire de la laïcité, l’essayiste écrit régulièrement sur le Huffington Post. Celle qui dit avoir « été traitée d’islamophobe et de raciste par (sa) famille politique » estime que « les islamistes sont en train de noyauter les fleurons de la République. » Le CCIF dénonce des « propos nauséabonds » et estime qu’il ne faut « plus tolérer la moindre complaisance à l’égard de ces discours politiques, ouvertement racistes et islamophobes, qui jettent en pâture des femmes en raison de leur confession religieuse. »

 Suite au tollé provoqué par sa sortie, Céline Pina a contre-attaqué…

Yassine Bannani

Laisser un commentaire