Quentin Tarantino tape très fort avec ses « Huit salopards »