L’auto-certification : le problème halal