Les autorités sanitaires d’Abu Dhabi : obligées de mener une enquête suite à une accusation sur les réseaux sociaux de la présence de porc dans les produits Mcdonald’s.

Les autorités sanitaires d’Abu Dhabi ont été obligées de mener une enquête suite à une accusation sur les réseaux sociaux de la présence de porc dans les menus proposés dans les restaurants McDonald’s.

Les autorités sanitaires d’Abu Dhabi ont confirmé qu’il n’y avait pas de présence de traces de viande porcine dans les menus proposés par le géant américain du fast food. Mais comme la rumeur faisait rage, les autorités se sont retrouvées contraintes de vérifier cela de plus près, en confirmant bien que, notamment, la mayonnaise et autres produits proposés, ne contenaient aucune trace de porc. Ils ont par ailleurs confirmé que la marque proposait bien des produits halal.

« Nous avons vérifié et testé plusieurs échantillons. Nous n’avons trouvé aucune trace de porc » précisent les autorités dans un communiqué publié sur le site web Emirates 24/7.

Mohammad Jalal Al Rasi, directeur de la communication de l’Adfca (Abu Dhabi Food Control Authority), a indiqué que ces accusations provenaient uniquement de rumeurs alimentées sur les réseaux sociaux. Il a par ailleurs précisé que des inspecteurs de l’hygiène ont bien fait des tests en laboratoire infirmant les accusations portées contre McDonald’s.

Mohammad Jalal Al Rasi a par ailleurs rebondi sur cette affaire pour réaffirmer qu’il n’y avait en aucun cas des produits non halal sur le marché d’Abu Dhabi.

Selon le Gulf News, les rumeurs liées à cette affaire proviennent aussi de certaines institutions islamiques qui affirmaient que les produits de McDonald’s dans les Emirats, notamment la mayonnaise et les épices, contenaient dans leur ingrédient du porc car ils étaient en provenance des Etats Unis. Mais Mohammad Jalal Al Rasi a justement précisé à ce sujet que les ingrédients ne provenaient pas des Etats Unis mais étaient importés d’Egypte.

Yassine Bannani

Laisser un commentaire